Avantages des franchises (et quelques inconvénients) pour le franchisé

Avantages et inconvénients pour le franchisé

Les franchiseurs ne manquent pas de vocabulaire lorsque qu'arrive le temps de venter les avantages des franchises. Certains avantages sont incontestables, mais d'autres doivent être vérifiés avec plus de précisions.

Avantages

Reconnaissance immédiate : Il s'agit de l'avantage qui fera le plus souvent opter un entrepreneur pour l'exploitation de l'entreprise sous un mode de franchise plutôt que sous un mode indépendant.

La recherche de clientèle sera probablement moins ardue sous une bannière déjà connue et bien établie que sous un nom de commerce indépendant. Ceci n'est cependant pas un gage de succès assuré puisque plusieurs autres facteurs entre en ligne de compte : localisation des locaux, pourcentage des redevances, concurrence, mode, conditions économiques, etc.

L’avantage de la force d'un réseau de franchise : Dans un réseau bien structuré et reconnu, le franchisé pourra prendre avantage de la renommée de l'entreprise, du savoir-faire, de l'aide au démarrage, d'un réseau de distribution, d'un système de publicité déjà mis en place, de prix d'achat avantageux sur les marchandises, etc.

Il faut cependant s'assurer que le franchiseur possède effectivement la solide structure nécessaire aux besoins des franchisés. Certains franchiseurs sont en affaires depuis plusieurs années et leur réputation est bien connue. Il faut cependant être attentif aux nouveaux franchiseurs ou à ceux qui ne semblent pas avoir de réel réseau à offrir aux franchisés. Un examen attentif des succursales déjà implantées et une rencontre avec des franchisés de cette bannière pourraient s'avérer très utile. L'étude de marché indépendante est une mesure pouvant aussi éviter les opportunités d'affaires désastreuses et non réalistes.

Financement : Habituellement le démarrage d'une entreprise à titre de franchisé, d'une bannière bien connue, peut être plus facilement obtenu que lors du démarrage d'une entreprise indépendante. Il semble que les institutions financières soient sensibles au succès déjà reconnu du franchiseur derrière l'opération.

Ici encore, la réputation du franchiseur est importante. Si le franchiseur est peu connu ou en démarrage de réseau, la recherche de financement ne sera pas plus facile.

Inconvénients

Apparence de facilité : c'est le mirage des franchises Dans la recherche de nouveaux franchisés, les franchiseurs n'hésitent pas à mettre l'emphase sur la facilité du projet. En effet, ils expliquent fréquemment qu'en suivant les étapes de leur manuel du franchisé, le succès est assuré. Il faut donc s'assurer que le franchiseur sera effectivement en mesure de fournir sa prestation d'aide au franchisé au moment du démarrage et dans les premiers mois d'exploitation.

Dans la réalité, il faut souvent beaucoup de travail pour arriver à respecter toutes les exigences (ex : échéances de temps, qualité, rentabilité du franchiseur). L'atteinte des standards n'est pas sans prix et la mise de fonds pour le démarrage d'une franchise est souvent plus élevé que lors du démarrage d'une entreprise indépendante.

Restrictions à l’autonomie : Une fois l'exploitation de la franchise commencée, le manque d'autonomie du franchisé est probablement l'inconvénient le plus souvent soulevé. L'entrepreneur finit par connaître très bien les rouages de son commerce et l'aide du franchiseur devient souvent moins nécessaire. Souvent le franchisé ne peut mettre en place des innovations qui lui sembleraient intéressantes pour son commerce (exemples : changement de locaux, de produits offerts, de spéciaux, de menus, etc.) puisque qu'il doit rester conforme à l'image et aux services offerts par son franchiseur.

L'entrepreneur peut aussi connaître une certaine frustration au moment de payer les redevances au franchiseur puisqu'il en arrive à la conclusion qu'il n'aurait pas besoin de ce dernier pour opérer son entreprise.

Il est donc primordial de procéder à un examen attentif des réels avantages offerts par le franchiseur avant de conclure une entente de franchisage à long terme.

Restrictions à la vente de l’entreprise : La vente d'une entreprise franchisée est souvent plus ardue que celle d'une entreprise indépendante. En effet, les contrats de franchise prévoient habituellement que le franchiseur doit consentir au transfert de franchisé. De façon usuelle, l'acheteur potentiel de la franchise devra se soumettre aux critères (Exemples : expérience, solvabilité, etc.) du franchiseur avant que ce dernier autorise la transaction. Il n'est pas rare qu'une pénalité monétaire soit payable au franchiseur lorsqu'il y a changement de franchisé en cours de contrat.

Conclusion

Une analyse précise de chaque cas est essentielle. Ce n'est pas toute les entreprises qui ont avantage à choisir la franchise. Il faut s'assurer que le franchiseur est sérieux et reconnu avant de conclure quoique ce soit. Nous recommandons à ce titre de se renseigner sur les modalités et aboutissants d’un contrat de franchise type.